Choisir le meilleur télescope débutant

Guide d’achat et conseils !

L’astronomie amateur est un domaine très vaste et complexe et il est souvent difficile de s’y retrouver. Des divergences existent, mais nous pouvons quand même nous mettre d’accord sur certaines choses. Pour choisir le meilleur télescope débutant, vous allez devoir prendre plusieurs critères en considération, et ce guide est là pour vous aiguiller.


Nous allons prendre en compte le lieu d’observation, le prix et ce que vous voulez observer avec votre télescope. Il y aura également un petit chapitre sur les jumelles d’observations et les meilleures marques de télescope. Nous n’aborderons pas l’astrophotographie sur cette page, car nous considérons qu’elle n’est pas réservée à des débutants et que votre budget risque d’exploser. Amusez-vous bien !

Si vous le souhaitez, retrouvez tout de suite notre sélection des meilleurs instruments astronomiques pour débutant !

Top 5 des meilleurs Dobson pour débutant

Comparatif, conseils et avis

Top 5 des meilleurs Maksutov pour débutant

Comparatif, conseils et avis

Top 3 des meilleures lunettes astronomiques pour débutant

Comparatif, conseils et avis

Voici notre guide !

Télescope débutant : Définissez votre projet d’astronomie !

Que souhaitez-vous faire ? Du ciel profond ? Du planétaire ? habitez-vous, En ville ? Dans une campagne préservée de toute pollution lumineuse ? Nous vous avons préparé un petit tableau récapitulatif qui vous permettra d’y voir plus clair, suivi d’un descriptif plus approfondi !

CAMPAGNEURBAIN
PLANETAIRETélescope Maksutov, Télescope Newton, lunette astronomique, Télescope Schmidt-Cassegrain Télescope Maksutov, lunette astronomique
CIEL PROFONDTélescope Newton, Télescope Schmidt-Cassegrain, lunette apochromatiqueTrès compliqué avec la pollution lumineuse

Le télescope Dobson, instrument parfait pour débutant !

Photo d'un télescope Newton sur une monture Dobson

Il s’agit en fait, pour être exact, d’une monture Dobson, sur laquelle est montée un tube Newton. La grande ouverture des télescopes Newton permet de récolter beaucoup plus de lumière que les autres instruments, ce qui est une des caractéristiques les plus importantes pour faire du ciel profond.

La monture Dobson est facile d’utilisation et c’est la raison pour laquelle nous recommandons ce type d’instrument pour commencer. Le désavantage d’un tube Newton est qu’il est inutilisable en ville à cause de la pollution lumineuse. Il est réservé aux personnes vivant à la campagne ou qui ont la possibilité de se déplacer facilement dans des lieux plus propices à l’observation étoilé !

Sachez que l’observation des planètes est également possible avec ce type de réflecteur. Le Newton est polyvalent, mais la monture Dobson est un peu encombrante, et pour ce type de télescope, vous devrez effectuer un réglage appelé « Collimation ». Il s’agit de régler l’alignement de l’axe optique du miroir primaire et secondaire avec l’axe optique de l’oculaire ce qui améliore la qualité de l’image.

Celui que nous recommandons est le « Dobson Skywatcher N 200/1200 Skyliner ». Rendez-vous compte de l’ouverture (diamètre) de 20 cm pour une focale de 1200 et pour un prix de 465 €. C’est vraiment un super télescope pour commencer en astronomie amateur !

=> Découvrez tout de suite notre top 5 des meilleurs télescopes Dobson pour débutant !


Le télescope Maksutov, l’ami des villes !

Photo d'un télescope Makstuvov de la marque Orion

Si vous souhaitez vous consacrez à la Lune et certaines planètes du système solaire, Jupiter et ses satellites, Saturne et Mars, vous trouverez votre bonheur dans les télescopes Maksutov. Ils ont l’avantage d’avoir un petit tube, d’être facilement transportables et de pouvoir s’utiliser en milieu urbain. Vous trouverez des montures azimutales, équatoriales qui sont souvent équipés de moteur GoTo.

Cet instrument bénéficie d’une grande focale, et donc d’un puissant grossissement, ce qui permet de voir la Lune et ses cratères sous des aspects inédits, sensations garanties ! Comme tous les télescopes, il a aussi quelques inconvénients.

Comprenez que fort grossissement implique aussi quelques complications pour observer les objets céleste plus étendus, comme les grandes nébuleuses ou les galaxies. Ce type de télescope, quoi que vous en entendiez, nécessite aussi une collimation.

Un télescope Maksutov demande aussi une mise en température avant son utilisation. Et oui, pour avoir le meilleur visuel ou la meilleure photo, vous devrez mettre votre instrument à température ambiante. Vos observations se faisant la nuit, sortez-le en fin d’après midi ou mettez-le sur votre balcon.

Nous recommandons le « Maksutov Skywatcher MC 127/1500 SkyMax » qui bénéficie d’un moteur GoTo et d’une monture azimutale pour un prix de 625 €.

Pour les personnes ayant un plus petit budget, pensez à regarder vers le « Télescope Maksutov Bresser MC 100/1400 EQ-3 ». Il est monté sur une équatoriale EQ3, qui est bien plus stable que les autres pour un prix de 349 €.

=> Retrouvez dès à présent notre sélection des 5 meilleurs télescopes Maksutov pour débutant !


Lunette astronomique pour débutant, grand débat

Photo d'une lunette astronomique Celestron

Une lunette astronomique, également appelée « réfracteur », se verra utilisée pour l’observation des planètes quand on débute. Elles sont équipées de lentille et non de miroir.

Plus le diamètre est élevé, plus la lentille coûte cher, une des raisons pour lesquelles on ne l’utilise pas en ciel profond. Il existe deux types de lunette astronomique, les achromatiques et les apochromatiques.

  • Les achromatiques coûtent moins cher, mais sont atteintes d’effet dit « aberration chromatique ». C’est une perte de netteté de vos objets célestes et d’un flou des couleurs
  • Les apochromatiques sont équipés d’éléments en verre qui réduisent ces aberrations, mais elles valent beaucoup plus cher.

À titre d’exemple, les séries Skywatcher Blackdiamond valent 1 500 € pour un diamètre de 120 mm. Vous allez tout simplement exploser votre budget. Ce type d’instrument est souvent réservé aux personnes faisant de l’astrophotographie planétaire de qualité.

La lunette astronomique a quand même son avantage, c’est son utilisation. Elle est très simple à manier, généralement équipée d’une monture azimutale et elle ne demande pas de réglage de collimation.

=> Cliquez ici pour lire notre top 3 des meilleures lunettes astronomiques pour débutant !


Pourquoi des jumelles d’observation astronomique pour un débutant ?

Photo d'une jumelle astronomique

Tout simplement pour leur rapport qualité prix ! Pour un peu moins de 200 euros, vous allez trouver des jumelles avec de très bonne caractéristique. Elles sont légères, transportables partout et conviennent également aux enfants.

Elles vous serviront pour l’observation de la Voie lactée, des étoiles, de la Lune et de certaines planètes comme Jupiter, mais également du ciel profond. Vous pourrez voir la galaxie d’andromède, les pléiades et certaines nébuleuses comme celle d’Orion. Leur champ de vision est très vaste et n’oubliez pas qu’elles servent aussi à observer la faune et la flore environnante !

Que doit-on prendre en compte pour l’achat d’une jumelle astronomique ?

  • Son diamètre : Comme pour les télescopes, le diamètre correspond à l’ouverture, plus il sera grand, plus vous capterez de lumière
  • Le grossissement : Il s’agit du nombre de fois ou l’objet sera grossi par apport à l’œil nu
  • La pupille de sortie : Notion très importante ! C’est le diamètre du faisceau lumineux sortant de l’oculaire. (il ressemble à une pastille quand vous regardez de loin vos oculaires de jumelles). Celui des enfants est de 7 mm et celui des adultes est aux alentours de 5. Plus vous vieillissez, plus ce chiffre diminue. (voir l’exemple plus bas)
  • Le raccord trépied : Pour nous, c’est une caractéristique essentielle, car vous allez apporter de la stabilité à votre jumelle astronomique.

Voici une jumelle que nous recommandons : Celestron SkyMaster 15×70

Cela signifie qu’elle grossira 15 fois une étoile, et qu’elle bénéficie d’une ouverture de 70 mm. Dans notre cas, la pupille de sortie est de 4,7 mm, ce qui est convenable.

Comme tous les instruments d’observation astronomique, elle a ses défauts. Son ouverture (diamètre) ne permet pas de l’utiliser correctement dans le milieu urbain, il y a trop de lumière artificielle et elles ne sont pas aussi stables qu’un télescope, d’où la recommandation du trépied.

Nous tenons à préciser que nous n’avons jamais rencontré un astronome amateur qui ne possédait pas sa propre paire de jumelles !

=> Découvrez notre page spéciale pour vous aider à choisir « la meilleure paire de jumelles astronomiques » !


Peut-on recommander une monture équatoriale pour un débutant ?

Photo d'une monture équatoriale

Oui et non ! Vous allez trouver la réponse trop facile, mais attendez l’explication. Une monture équatoriale vous demande une mise en station plus compliqué, car vous devrez effectuer un alignement de votre monture avec l’Étoile polaire de la constellation de la petite ourse. Une fois que vous connaissez la manipulation, il n’y a rien de bien compliqué, mais cela peut démotiver certaines personnes.

La chose que vous devez garder en tête est le plaisir. L’astronomie amateur est une passion et ne doit pas se perdre au fil des années.

Si vous rêvez d’avoir une lunette astronomique ou une monture équatoriale et que c’est ce type d’instrument vous donne envie, achetez-le ! Nous vous conseillons la même chose pour un télescope Dobson ou un télescope Maksutov. Pensez aussi à vos enfants, vous pourrez aussi leur faire partager votre passion !

Si par contre, vous recherchez l’optimisation selon tous les critères cités plus haut, suivez nos conseils. Il serait dommage d’acheter un tube Newton si vous habitez en ville.


Petite parenthèse sur les oculaires

Photo d'un oculaire de télescope

C’est un point intéressant, car ce sont les accessoires que vous allez le plus changer lorsque vous commencerez l’astronomie. Lors de l’achat de vos télescopes, au moins deux oculaires vous seront fournis, un de 10 mm et un de 25. Comment cela fonctionne-t-il ?

Rappelez-vous de la formule pour calculer le grossissement de notre télescope : Focal-télescope divisé par la focale de l’oculaire, soit Ft/Fo=pouvoir grossissant. Prenons pour exemple notre Télescope Dobson 1200/200 avec un oculaire de 10 mm. Cela nous donne 1200/10=120, nos étoiles ou quelconques objets célestes seront donc grossis 120 fois !

Faisons simple pour le commencement. Un grossissement très élevé vous servira pour le planétaire, Lune, Jupiter, etc. alors qu’un plus faible grossissement, sera utile pour des objets plus étendu comme les galaxies, nébuleuse, le ciel profond en somme.

Vous l’avez remarqué, ces deux critères sont toujours à prendre en compte lors du choix de votre matériel, ciel profond ou planétaire. Nous entrerons plus en détails sur le choix des oculaires sur une prochaine page.


Parlons du prix et du budget !

Comme nous le répétons, il n’existe pas de meilleurs télescopes. Vous allez devoir prendre en compte tous les critères cités plus haut et notamment le budget que vous comptez mettre dans votre passion.

Le prix d’un télescope varie de cent à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Si vous commencez l’astronomie, nous ne conseillons pas d’acheter des petits télescopes à moins 150 euros, à part vraiment dans certains cas, comme celui d’un cadeau pour un enfant, mais pourquoi ?

Vous devez prendre en compte votre évolution dans l’observation des étoiles et de la Voie lactée. Les télescopes à moins de 200 euros n’ont tout simplement pas de très bonnes caractéristiques (à part certains) et vous limiteront rapidement dans vos observations, ce qui est frustrant.

Nous conseillons donc, soit de prendre une jumelle d’observation astronomique, soit d’attendre un peu et d’économiser pour un télescope plus cher, qui vous permettra de faire plus de choses sur le long terme.


Quelles sont les meilleures marques de télescope ?

Nous allons bientôt éditer une page consacrée spécialement à toutes ces marques qui ont révolutionné le monde de l’astronomie amateur. Mais pour l’instant, nous vous proposons juste une liste de celle-ci.

  • Skywatcher
  • Omegon
  • Celestron
  • Bresser
  • William Optics
  • Meade
  • Taurus

Vous avez dit « meilleur télescope débutant » ?

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour commencer votre apprentissage dans ce monde merveilleux qu’est l’astronomie amateur. Le choix du premier télescope est très important, il influencera la suite de votre aventure et il est hors de question que vous soyez déçu par votre premier achat.

Si vous commandez sur internet, vous pouvez faire confiance à Astroshop. Ils ont les meilleurs prix, toutes les meilleures gammes de télescope et possède un super service après-vente !

Et si vous habitez sur Paris, allez faire un tour rue de Rivoli pour visiter « la maison de l’observation« , le paradis de l’astronomie. Vous y trouverez de nombreux télescopes ainsi que des t-shirts, des globes terrestre et une multitude de livres tout plus passionnant les uns que les autres !