Que permet de voir une lunette astronomique ?

Il existe deux types de lunette astronomique, l’achromatique et l’apochromatique. Il faut donc bien définir les différences entre ces deux instruments astronomique pour comprendre les possibilités de cet outil historique de l’observation de la voûte céleste !

Retrouvez notre page spéciale sur les meilleures lunettes astronomiques pour débutant en suivant ce lien « Les trois meilleures lunettes astronomiques pour débutant ». Vous découvrirez notre sélection de lunette ainsi que tout un guide sur cet instrument !

Quel est le principe de fonctionnement d’une lunette astronomique ?

Comme pour tous les autres instruments astronomiques, vous trouverez un tube, une monture, un renvoi coudé, un viseur et un oculaire. La principale différence réside dans la façon dont la lumière parcours votre tube et réfléchit jusqu’à votre oculaire (comme le montre le schéma ci-dessous).

Un télescope est équipé de miroir faisant traverser plusieurs fois la lumière dans votre tube, alors qu’avec une lunette, la lumière passe directement à travers une lentille en verre pour arriver jusqu’à votre oculaire.

Pour préciser : « La focale d’une lunette astronomique est donc, en gros, la longueur de votre tube ! »

Le principal défaut des lunettes astronomiques élémentaires, également appelée achromatique, sont leurs aberrations chromatiques. C’est-à-dire qu’à trop fort grossissement, vous allez voir apparaitre certaines imperfections sur l’image donnée par le réfracteur.

Pour combattre ces aberrations, les astronomes ont inventé la lunette astronomique apochromatique !

Quel est le principe de fonctionnement d’une lunette apochromatique ?

Chapitre court et assez simple à comprendre. Pour palier à cette faiblesse des achromatiques, les ingénieurs ont tout simplement modifié les lentilles en verre pour faire disparaitre ces aberrations.

Vous n’aurez plus une seule lentille, mais un assemblage de plusieurs lentilles en verre qui corrige ces aberrations. Vous pourrez trouver des lentilles en doublet, en triplet et en quadruplet. Plus le nombre de lentilles sera élevé, moins les aberrations seront présentes. Le prix ira aussi en conséquence de tout ça !

Le problème sera donc réglé, mais le prix de votre lunette astronomique aura également doublé, au minimum. C’est le principal défaut de cet instrument, le prix des lentilles en verre est très élevé, et plus le diamètre (ouverture) de votre tube sera grand, plus les lentilles coûteront cher, logique !

Que peut-on voir avec une lunette astronomique achromatique ?

Ce sont les moins chères et elles sont très souvent dotées d’un diamètre ne dépassant pas les 100 mm, elles seront en conséquence réservées pour du planétaire, bien que certains objets du ciel profond vous soient quand même accessibles, ce ne seront pas les instruments les optimisées pour cet objectif.

Prenons l’exemple d’une lunette astronomique d’un diamètre de 90 mm, et d’une longueur focal de 900 mm. Via le rapport focal sur diamètre qui permet de calculer la luminosité capturé par votre instrument, nous allons pouvoir déterminer l’utilisation de votre instrument : 900/90= 10.

Photo de la lunette astronomique Skywatcher 90-900
  • Si le résultat est compris entre 10 et 15 : Votre instrument astronomique sera réservé à du planétaire
  • Si le résultat est compris entre 5 et 10 : Votre télescope pour faire du planétaire et du ciel profond, il sera donc polyvalent.
  • Si le résultat est compris entre 0 et 5 : Votre télescope sera fait spécialement pour le ciel profond.

Il est très important de comprendre ce calcul qui n’est quasiment jamais expliqué sur les pseudos sites d’informations et de vente de télescopes !

Note importante : le ciel profond demandera à votre instrument de pouvoir collecter beaucoup de luminosité. C’est la raison pour laquelle les lunettes achromatiques ne sont pas réservées à cet objectif. Préférez un Newton pour les nébuleuses, les galaxies et les amas d’étoiles !

Que peut-on voir avec une lunette astronomique apochromatique !

Pour commencer, l’apochromatique est réservé à l’astrophotographie, elle sera en conséquence accompagnée d’une monture équatoriale avec un système GoTo.

Ce sont les caractéristiques de votre instrument qui définiront ses objectifs, ciel profond ou planétaire. Sachez qu’ils sont en général dotés d’un tube moins long, ce qui vous permet d’avoir un champ de vision beaucoup plus large, ce qui est parfait pour du ciel profond.

Comme expliqué ci-dessus, plus votre tube comportera de lentille pour corriger les aberrations, plus votre lunette astronomique coûtera cher, son prix pouvant aller de 700 à plus de 4 500 euros. Toutefois, vous allez vous retrouver avec des images magnifiques et des observations à couper le souffle !